Selon l’étude d’information sur le marché du travail menée par Compétences Transformation Alimentaire Canada, l’industrie éprouve de sérieuses lacunes sur le plan de la main-d’œuvre

EN | FR

Ottawa, 11 juin 2019 – Une étude d’information sur le marché du travail menée par Compétences Transformation Alimentaire (CTAC) en 2019, a quantifié l’ampleur des problèmes de main-d’œuvre du secteur de la transformation des aliments et des boissons entre 2018 et 2025.

Cette nouvelle étude, qui s’appuie sur le rapport publié en 2011 intitulé « Qui transforme vos aliments? Information sur le marché du travail pour le secteur de la transformation des aliments et des boissons » offre un aperçu d’actualité sur les défis importants et imminents que devront relever les entreprises sur le plan de la main-d’œuvre.

Compte tenu du rapport 2018 de la Table de stratégies économiques pour le secteur agroalimentaire qui invite l’industrie à croître à un rythme de 3,5 % par année pour réaliser des exportations de 85 milliards de dollars d’ici 2025, CTAC estime que l’industrie de la transformation des aliments et des boissons devra embaucher près de 65 000 nouveaux travailleurs pour atteindre cet objectif, soit 21 000 pour composer avec la croissance de l’industrie et 44 000 pour remplacer les départs à la retraite. Étant donné que les effectifs de l’industrie étaient d’un peu plus de 265 000 personnes en 2017, cette nouvelle demande d’emploi représente 24,3 % de la main-d’œuvre.

« Les données préliminaires de l’analyse d’information sur le marché du travail de 2019 sont alarmantes, mentionne M. Mike Timani, président du conseil d’administration de Compétences Transformation Alimentaire Canada. L’industrie éprouve déjà des difficultés sur le plan du recrutement et du maintien en poste de travailleurs qualifiés, si bien que les entreprises ont du mal à prendre de l’expansion et à satisfaire la demande des consommateurs en produits canadiens. »

L’objectif d’exportations de 85 milliards de dollars d’ici 2025 mis en avant dans le rapport de la Table ronde de stratégies économiques pour le secteur agroalimentaire est ambitieux. Il faudra embaucher 17 000 nouveaux travailleurs en sus des 48 000 déjà requis pour que le taux actuel de croissance de l’industrie puisse réaliser des exportations d’une valeur de 75 milliards de dollars d’ici 2025. Il convient de noter que deux rapports récents sur le marché du travail de CTAC, Mobiliser les talents pour l’industrie du poisson et des fruits de mer du Canada atlantique et Mobiliser les talents pour l’industrie des viandes du Canada signalent que 50 % des employés requis pour soutenir le rythme de croissance actuel de l’industrie proviendra de ces deux secteurs.

« CTAC fait partie intégrante de la solution de main-d’œuvre du secteur des aliments et boissons, car notre organisation offre des programmes, des ressources et des outils de formation aux employeurs, employés et personnes désireuses de faire carrière dans l’industrie. En concertation avec nos partenaires, nous pouvons aborder les obstacles qui entravent la croissance de l’industrie et l’avancement professionnel des Canadiens et Canadiennes, » a précisé Mme Jennefer Griffith, directrice exécutive, Compétences Transformation Alimentaire Canada.

CTAC est résolue à aider les entreprises du secteur des aliments et boissons du Canada à prévoir et planifier leurs besoins en main-d’œuvre en leur fournissant de l’information courante et exacte sur le marché du travail. Le rapport le plus récent sur le marché du travail de l’information sera publié en septembre 2019.

CTAC participe activement à la Table ronde de l’industrie de la transformation des aliments du gouvernement du Canada pour aborder les défis en matière de main-d’œuvre en collaboration avec des organisations collègues et des entreprises de partout au Canada.

Au sujet de Compétences Transformation Alimentaire Canada

Compétences Transformation Alimentaire Canada est l’organisation de développement de compétences et de la main-d’œuvre des fabricants d’aliments et de boissons du Canada et d’ailleurs dans le monde. Comme organisation sans but lucratif, Compétences Transformation Alimentaire Canada collabore avec les gouvernements, les parties prenantes de l’industrie, les associations provinciales et les éducateurs pour soutenir les fabricants d’aliments et de boissons sur le plan du développement des ressources humaines et des effectifs. Parmi ses programmes phares :  Une carrière de choix, le Référentiel de compétences alimentaires, l’Institut des transformateurs d’aliments et le Programme de formation en gestion de la salubrité des aliments pour les nouveaux arrivants. Pour en savoir plus, explorez Compétences Transformation Alimentaire Canada.

 

Au sujet des initiatives d’information sur le marché du travail de CTAC  

Pour cerner l’étendue des défis en matière de main-d’œuvre du secteur canadien de la transformation des aliments et identifier des pratiques exemplaires qui aideront les employeurs à satisfaire leurs besoins en main-d’œuvre, Compétences Transformation Alimentaire Canada offre une série de rapports d’information sur le marché du travail. Cliquez ici pour y accéder.

Compétences Transformation Alimentaire Canada a bénéficié de généreuses contributions de l’industrie de la transformation des aliments et des boissons, ainsi que d’Emploi et Développement social Canada.

Contact:

Jennefer Griffith
Directrice exécutive
Compétences Transformation Alimentaire Canada
613.237.7988
jgriffith@fpsc-ctac.com

Rapports Français:

English Reports:

Pour autres rapports IMT visitez le site www.lmi.fphrc.com